L'écho du Club Durandal

Ad-Astra : Concept de principauté "Gorge-Rouge"

La « répubelin » marchande de la principauté de Gorge-Rouge

I. Prélude

La principauté de Gorge-Rouge abrite le peuple des grands gobelins qu’on nomme les Gorgeois dans les/le traité(s) sur les peuples et cités. Les Gorgeois sont généralement grand d’environ 5 à 6 pieds, le nez écrasé, oreilles pointus, cheveux noir, une tache carmin au niveau de la glotte et la peau pâle allant du bleu au vert parfois avec des tatouages oghamiques.

A la tête de Gorge-Rouge se trouve le vice-roitel(et) Gilgamesh, un Gorgeois haut de 7 pieds et demi de haut et 2 bon pieds de large à la peau blanchâtre couvert de tatouage oghamique rouge sur les bras et les épaules et au regard squelettique. Ce géant est connu pour être l’image de sa cité, cruel et ambitieux où la loi du plus fort est de mise.

II. classes sociales

+ A la base les classes sociales de la société de Gorge-Rouge est basé sur un « tiers état » composé entre autre de paysans, marins, ouvriers et divers mercantis qui compose la majorité de la population de la cité de Gorge-Rouge et ses alentours.

Bien que le terme esclave n’est pas utilisé une grande partie de cette population est asservit par contrat. Le monde paysan étant sûrement les mieux lotit pour des raisons de proximité vis-à-vis de leur seigneur.

+ Au dessus se trouve les classes sociales supérieures les marchands/artisans/bourgeois, les guerriers et les sorciers.

La bourgeoisie se définit par sa capacité à payer un impôt sur le revenu. Les plus médisants feront remarquer qu’ils sont aussi reconnaissables par la présence d’une bedaine propre à leur condition de vie. Elle est le détenteur de la richesse dans la cité et dispose du pouvoir législatif via des représentants élu par leur soin.

Les/le cercle(s) de sorcier est le détenteur du pouvoir spirituel. Ils sont reconnu pour leur potion au effet… surprenant et parfois additive voir surnaturelle qui sont prisés sur des milles autour de Gorge-Rouge, se qu’on bien comprit leur comparse marchand.

Les guerriers ont la charge de protéger les intérêts de la principauté. Ils sont entretenus par la communauté via une rente. La paranoïa des classes supérieurs vis-à-vis d’elle-même les à amener à consolider la classe guerrier en un seul organisme et maitre pour défendre leur intérêt. Bien que la direction de la cité ne leur soit pas exclusive peu d’autre classe si sont tenté. (Voir élection du vice-roitel(et))

III. justice, loi et droit

+ En principe fondamental, le droit est établi par les représentants élus et fait appliqué par la classe guerrière. Il n’y a pas de distinction entre le pouvoir judiciaire et exécutif. La propriété privé et publique sont reconnues. Le duel judiciaire est une alternative du droit en cas de désaccord (les deux parties doivent l’accepter sauf exception). Se dernier point permet l’émergence dans la classe guerrière de champion de justice.

+ L’héritage est réparti de moitié entre les enfants et de moitié donné à l’ainé. Les autres héritiers peuvent réclamer l’héritage par duel judiciaire. L’héritage est en cas d’absence d’héritier est reversé au trésor de la principauté. Les familles sous contrat assujettissement peuvent si stipuler se transmettre de génération en génération.

+ Le vice-roitel(et) est le prétendant ayant le plus de soutien de la par des représentant élus. En cas de contestation d’un des concurrents ayant aux moins un dixième des soutiens totaux, le vice-roitel(et) est nommé par un duel. Le vice-roitel(et) est élu à vie sauf si l’a majorité absolu vote la censure (et qu’il soit certain que la classe guerrière acceptera le vote).

+ Le genre n’est pas légalement discriminé mais seul les plus fort ou les mieux entourés arrive à briller dans cette société.

IV. Croyance, mythe et mœurs

+ La croyance majoritaire à Gorge-Rouge est un culte des ancêtres très enracinés dans l’esprit des Gorgeois. Il s’agit d’un des rares tabous de cette principauté, gare à celui qui profanerai le repos des trépassés…

+ Il existe un mythe « fondateur » de Gorge-Rouge, bien que les versions puissent être changeantes selon l’auteur. Celui-ci parle d’un groupe de grand gobelin qui aurait trouvé cette terre guidé par un loup géant. Il est évident que tout Gorgeois qui se respecte vous dira qu’il s’agit de conte pour enfant.

+ La famille est comme dans nombre de société, un pilier de la société de Gorge-Rouge. La famille se définit comme les individus vivant sous le même toit. Les familles sont dirigées par un ou une chef de famille désigné comme le/la plus fort(e). Chaque début d’année cette prérogative peut être remit en cause via un affrontement physique théoriquement non-létal. Un Gorgeois n’est considéré comme adulte et donc à protéger par l’ensemble de la famille uniquement à partir de 6 ans.

1 J'aime